Project Description

Libre-échange continental avant la fin de cette année 2017

« Avec la mise en place de la Zone de libre-échange continale, l’Afrique toute entière ne sera qu’un marché unique de 1,3 milliard de consommateurs où les produits circuleront et s’échangeront librement », assure le président du Niger, Mahamadou Issoufou, chargé par ses pairs de rendre ce projet effectif dans les meilleurs délais. Déclaration faite à Addis Abeba, à l’occasion de la 31ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA.

Ce n’est pas une petite annonce qui a été faite par l’Union africaine en cette fin du mois de juin. Si l’ancien président du Nigéria souhaitait la dilution de l’UEMOA au sein de la CEDEAO, son collègue du Nord a jeté un pavé dans la mare en souhaitant l’agrandissement de la zone d’échange à tout le continent…

Cette promesse remettra bien évidemment en cause le système monétaire africain qui ne pourrait, à cause de sa diversité, supporter une zone libre sans un minimum de garantie pour les opérateurs économiques.

Découvrir l’article de l’agence ECOFIN

Découvrez les Exports et leurs représentants au cœur de l’activité économique africaine