Gabon

  • Population : 1.73 millions habitants

  • PIB : $14.26 milliards (2015)

  • Croissance du PIB : 4% (2015)

  • Inflation : 0.6% (2015)

Une économie dynamique

Le Gabon est un pays à revenu intermédiaire supérieur. Le cinquième producteur de pétrole en Afrique, il a connu une forte croissance économique au cours de la dernière décennie, notamment par la production de pétrole et de manganèse. En moyenne, au cours des cinq dernières années, le secteur pétrolier a représenté 80% des exportations, 45% du PIB et 60% des recettes budgétaires.

L’économie non pétrolière (principalement le manganèse, la transformation du bois, l’agro-industrie et les services) continuera d’être le principal facteur de croissance au cours des prochaines années. Dans l’exploitation minière, le pôle métallurgique Moanda-Franceville, qui a commencé en 2015, stimulera la production de manganèse. Dans l’agriculture et la pêche, le partenariat public-privé avec l’OLAM à Singapour devrait augmenter les produits de l’huile de palme, du caoutchouc et de la pêche. Le partenariat public-privé avec Tropical Holdings basé à Maurice augmentera également la chaîne de valeur du secteur des pêches. La croissance totale du PIB devrait atteindre 5,4% en moyenne en 2016-2017.

gabon

Secteurs porteurs

 

 

Pétrole

La production pétrolière du Gabon est en repli. Les espoirs portent désormais sur l’exploration off-shore profond qui pourrait relancer à la hausse la production. De nombreux investisseurs étrangers s’y intéressent. Les découvertes récentes dans le secteur du gaz pourraient aussi être susceptibles d’offrir des opportunités nouvelles de développement du secteur, tandis que le gouvernement gabonais souhaite étendre davantage son contrôle et accroitre sa part de revenus.

Mines

Avec les nouvelles découvertes des gisements de manganèse de Franceville et Ndjolé, le Gabon pourrait devenir le premier pays exportateur de ce minerai dans le monde. Et, parallèlement, l’exploitation industrielle des richesses telles l’or, le marbre, le phosphate, etc. est sur le point de démarrer. Cette intensification des activités minières devrait doper les recettes budgétaires de soutenir les ressources financières de l’Etat.

Télécom

Avec 1,2 millions d’abonnés et un chiffre d’affaires de 144 milliards de FCfa (environs 288 millions de dollars) en 2012, l’opérateur Airtel domine le marché national. Il est secondé par Libertis de Gabon télécom avec 777 000 abonnés pour un chiffre d’affaires estimé à 40,15 milliards de FCfa (près de 80 millions de dollars) en 2012

D’autres pays vous intéressent ? N’hésitez pas à consulter la liste des régions où Les Exports sont présents.